Maud Fontenoy

Suivez notre actualité

Newsletter
Facebook
La charte pour sauver les océans

présentation des lauréats des défis scolaires 2019

L'océan est au coeur des solutions !
 

La Maud Fontenoy Foundation a mis en place cette année un grand défi national sur le thème « Changer le monde grâce à la mer »
Faisons connaitre le monde marin, innovons, partageons des solutions, et tous ensemble, soyons créatifs et faisons entendre la voix des jeunes !

 

Cette année, 1 500 classes de France métropolitaine et d'Outremer ont relevé le défis ! 

Nous sommes très fiers du travail accompli par ces élèves. Ils ont su faire preuve de créativité, d'originalité et ont su délivrer un message fort et optimiste qui montre que chacun d'entre nous avons les moyens d'agir... pour et grâce à l'océan !



Défi maternelle

Depuis la rentrée 2019, les écoles maternelles se sont attelées à nous raconter les fabuleuses créatures marines, en créant de merveilleux contes.
 


1er prixEcole Living School (75)


« Un cœur Grand comme une baleine ». Le titre est magnifique, et l’histoire l’est tout autant, puisqu’elle commence avec un rêve. Celui de Léane, une élève, qui a rêvé qu’elle sauvait les baleines. Ce rêve est devenu le thème de l’année scolaire de toute la classe, ce qui est quand même formidable ! Le message du conte que les enfants ont inventé et illustré est magnifique : « Ouvrons nos cœurs pour prendre soin des Océans ! ». 



2ème prix:Ecole Maternelle « Les Petites Corneilles » de la ville de Corneilhan (Cornélan) dans l’Hérault (34)


« Léon et Lison au pays des poissons » est un conte complet, adorablement racontée. Tout y passe : les enfants ont étudié chaque espèce de l’histoire pour nous les faire découvrir, ils ont travaillé sur le problème de la pollution et de la surpêche.



3ème prix: Groupe extra-scolaire « Les hauts de Vienne » de la ville de Vienne dans l’Isère (38).

 

Ils ont de 3 à 5 ans et ont créé le superbe conte illustré « Gédéon, le petit poisson argenté » ! Gédéon, jeune poisson, découvre la mer. Il entraîne petits et grands à la découverte de ces animaux fantastiques qui peuplent l’Océan. Malheureusement tous ont un problème à cause de la pollution, ce qui choque profondément le jeune poisson, dont la maman intervient ici pour lui expliquer comment éviter toute cette pollution. Gédéon nous fait voyager dans un monde illustré par les enfants eux même, un monde tout en relief puisqu’ils ont utilisé différents matériaux. Pour anecdote, les enfants ont demandé la lecture de leur conte à chaque rencontre avec leurs encadrants, ce qui leur a permis de l’apprendre par cœur, et se sont par la suite employé à ramasser les déchets qui trainaient ici et là. Fantastique.

Défi primaire

Depuis la rentrée 2019, les enfants des écoles primaires ont revêtu leur costumes de petits reporters. Leur objectif ? Enquêter sur l'alimentation responsable ! Pourquoi se nourrir plus vert ? Et bien c’est meilleur pour la planète, pour notre santé, et cela permet de mieux s’adapter aux changements climatiques. 
 


1er prix: Groupe périscolaire de l'Ecole de la Feuillarde à Gif sur Yvette dans l'Essonne


Le projet « Fais ton smoothie » est enthousiasmant. Les enfants sont d’abord partis du constat que dans leur cantine les aliments les plus jetés et gaspillés étaient l’eau, le pain, et les fruits. Ils ont choisi les fruits pour sensibiliser au gaspillage de tous ces fruits « moches » qu’on jette alors qu’ils peuvent etre consommés. ils ont commencé par une collecte de fruits qui allaient être jetés. Le jour du carnaval ils ont installé deux « vélos smoothies », dont le principe est de pédaler pour actionner un blender. En 2h ils ont fait pas moins d’une centaine de smoothies en pédalant, grâces aux fruits ‘sauvés » pendant leur collecte.
 


2ème prix: Ecole d'Antecume Pata, en Guyane


Nos petits reporters en herbe ont ici créé « La Gazette d’Amazonie ». Voici leur introduction.

« Bonjour, nous sommes des amérindiens Wayanas de Guyane Française. Nous habitons dans un village de la forêt amazonienne. Nous sommes dans la classe de CM1-CM2. Ici, il n’y a pas de route, on se déplace en pirogue. On cultive du Manioc, des patates douces, du mais, de la canne à sucre, des pastèques, des bananes… En forêt, on ceuille des fruits de palmier, des noix, des mangues… Tous les jours on peche car il n’y a pas de magasins ici. Pour faire des courses on doit faire deux heures de pirogue. ».
Les enfants ont choisi de comparer l’impact écologique et alimentaire des repas traditionnels de leur village et des repas cuisinés avec des aliments achetés en magasins. Pour cela ils ont étudié les distances parcourues par les aliments, les déchets qu’ils occasionnent et l’impact des emballages. Le résultat est sans appel…  et les enfants l’expliquent parfaitement en nous invitant à faire comme eux : cultivez votre potager si vous le pouvez et mangez des produits locaux ! En plus c’est meilleur pour la santé !


 


3ème prix: Ecole élémentaire de GIF sur YVETTE dans l’Essonne.


Les enfants ont réalisé la gazette « Pour des repas équilibrés dans une planète équilibrée ». Pour cela ils sont devenus de véritables petits journalistes et reporters de terrain. Ils ont enquêté auprès de leur mairie, d’associations, ainsi qu’en échangeant avec leurs correspondants malgaches pour comprendre et comparer la situation dans les deux pays. Ils ont travaillé sur la notion de bio, de local, de durable. Pour cela ils ont lu des documents compliqués, et se sont vraiment impliqués à fond dans leur projet.



 

Défi collège

Depuis la rentrée 2019, les collèges se sont mobilisés pour protéger les océans... en les imitant !

On sait tous ici que les océans sont une géniale machine qui nous rend d’incroyables services et qui permet, elle aussi, de réguler le climat et de permettre la vie sur terre. La vie marine regorge de ressources pour l'imagination et de solutions. Les élèves se sont appropriés les concepts du biomimétisme pour inventer de super-solutions d'avenir.
 


1er prix: collège Sainte-Marie de Barbezieux (16)

 

« Toujours plus rapide et économique » est un projet de bateau là encore, imaginé sur le modèle du poisson volant pour tirer sa vitesse et son énergie à la fois de la force de l’eau et de l’air. Les élèves ont réfléchi à l’impact environnemental de leur invention, ainsi qu’à son aspect social, l’idée étant de favoriser la circulation des biens et des personnes sur de longues distances dans les pays ou les routes sont en mauvais état ou régulièrement abimés par les catastrophes environnementales.


2eme prix: collège Saint Joseph à Paimpol (22)
 

Les élèves de SVT se sont inspirés d’un être microscopique des océans pour leur projet qu’ils ont appelé « Une idée lumineuse ».  Le Noctiluca-scintillans est un animal bioluminescent qui s’illumine sous l’effet d’un mouvement. L’idée retenue est d’utiliser la bioluminescence des noctilucas pour éclairer les villes et les enseignes des magasins et ainsi diminuer la consommation de lumière artificielle.


 


3ème prix: Collège Sainte Marie à Barbezieux (16)
 

" Le transport écologique, la pollution marine en moins ». Une belle réalisation qui s’inspire du dauphin pour concevoir des navires autonomes en énergie, et donc qui ne consomment pas d’énergies fossiles, tout en étant plus rapides. Les élèves ont imité l’oscillation de la nageoire caudale du dauphin. Avec ce prototype, une seule impulsion suffit à mouvoir le bateau.

 

Défi lycée

En cette année 2019, nous avons lancé aux lycéens le défi de "changer le monde grâce à la mer".

Les lycéens ont rivalisé d’imagination et de rigueur pour inventer prototypes et concepts qui répondront aux grands défis contemporains en s'inspirant de la mer !

 

1er prix: lycée Assomption à Rennes (35)
 

Les élèves se sont mis dans la peau de Léonard de Vinci pour devenir les inventeurs géniaux de demain. Leur projet intitulé « Créer de l’énergie et un monde de paix » répond à l’un des enjeux majeurs de notre époque : nettoyer l’Océan. Ils ont élaboré un broyeur de déchets flottants équipé d’ultrasons pour faire fuir les poissons et autres animaux risquant d’être aspirés. Le dispositif fonctionne en produisant sa propre énergie avec l’eau de mer. Le plastique récolté doit ensuite être recyclé pour fabriquer des vêtements et ainsi éviter de puiser dans nos ressources naturelles. Ils ont modélisé leur système grâce à un logiciel de création 3D.
 


2ème prix: lycée Louis Thuillier à Amiens
 

Les élèves ayant remporté ce deuxième prix ont travaillé sur plusieurs manières de promouvoir les énergies marines renouvelables. Ils se sont employés à mettre en avant leur incroyable potentiel. Ils ont pour cela élaboré des poèmes par exemple. Ils ont au final opté pour une présentation complète, amusante et ludique des énergies disponibles en mer.


3ème prix: lycée assomption de Rennes (35)
 

« Ecocéan » est un projet d’ile artificielle dérivante et fantastique. On trouve sur Ecocean un écovillage, autonome en énergies (énergies propres), moderne et à la fois respectueux de l’environnement, des gens comme de l’océan.  On y pratique la peche responsable, la permaculture, et on y vit dans des habitations écologiques. Les élèves ont pensé les moindres détails de cet éco-village qui non seulement ne produit aucun déchet mais qui, en plus, est équipé d’un système pour récupérer ceux qui croisent la route de l’ile !